Dominique Abraham, artiste peintre à Paris et Belle-Île-en-Mer

dominique.abraham.artiste.peintreEn 1946, Dominique Abraham accoste sur les rives de la vie avec Hennebont comme premier port d’attache, au sein de cette Bretagne ceinturée de ces mers qui le fascine.

Fascination poétique pour les lumières et les couleurs. Fascination esthétique pour les formes de l’eau et leurs transparences. Fascination telle, que les Beaux-Arts s’imposent  à Dominique Abraham comme le lieu pour apprendre à dompter le trait et  parler avec les nuances. Quimper d’abord, Paris dans la foulée. Il veut savoir ce que les autres disent de l’art de peindre pour, diplômes en poche en 1966 et 1969, pouvoir créer enfin librement ses tableaux sur la mer, selon cette expressivité langoureuse qui lui est propre.

Les mers des univers gaéliques rudes, constituent son atelier de marines à livre ouvert. Huiles et encre de Chine redisent les roches marines sombres de l’Irlande, éclaboussées par les vagues tempétueuses des eaux  laiteuses des matins blêmes, l’Île de Sein et ses secrets et puis, surtout, surtout depuis toujours, l’univers étourdissant de Belle-Île-en-Mer. Île majeure, île altière, île des surprises avec sa côte découpée de mille falaises périlleuses, fouettées sauvagement par les écumes assourdissantes de Vulcain, suivies de duvets souples déposés sagement sur des criques intimes et apaisées. Ses univers sont ceux de cette île. Ses toiles sont des fenêtres sur mer. Fenêtres sur mer titre de sa dernière exposition de peintures à l’huile, forme d’hommage à la plage de Donnant.

Et c’est la magie de ces lieux imprévisibles que Dominique sait nous dire dans son art. Magie des lieux posée sur les toiles, toiles dans lesquelles nous nous glissons comme par magie. Ainsi, par l’aisance de son art, Dominique Abraham réanime en nous les émotions profondes de l’éblouissement.

 

Capture

 

Le Peintre par Claude Margat

" Dire Abraham et sa peinture en vingt lignes, impossible ! Mais en vingt lignes je peux dire pourquoi on aime forcément Dominique et sa peinture. Dominique, l'homme aux trois yeux. Observez-le. Pendant que les deux qui ouvrent sur l'extérieur explorent, le troisième, celui du dedans interroge et corrige. S'il commence à peindre, il n'a pas à se soucier de contrôler son geste, l'immense talent qu'il possède l'en dispense. Il peut donc avancer sans réserve et c'est ce qu'il fait. Ajoutez à cela que notre homme, grand marcheur, va toujours chercher sur place, et principalement dans cette Bretagne à laquelle il est tant attaché, les visions que lui accorde l'interminable dialogue dont il se fait le témoin entre la côte et l'océan. Plus ouvert à l'autre que lui, il ne faut pas y penser. Cela forme un tout. Il lui faut l'amitié et il faut que le cercle de celle-ci soit le plus large possible. Son rêve ? Que la ligne n'en soit même plus visible. Voilà pour la vie.

Pour ce qui concerne la peinture, il est maître. Son troisième œil, le veilleur qui l'accompagne partout, l'observe et le guide aussitôt qu'il le sent en situation de créer. Il lui ouvre les pistes de l'efficacité absolue. Qu'est-ce à dire ? Simplement qu'il est informé de la nécessité d'ajouter à son œuvre le mode d'emploi qui permet de bien en user. Pour le reste, il est clair que sa peinture vient à la rencontre d'une attente, d'un espoir du public à trouver dans les expositions autre chose que le même mauvais dessert depuis au moins vingt ans. Il s'agit bien de peinture et non uniquement de représentation et c'est pourquoi la définition de l'angle de vision revêt tant d'importance aux yeux de Dominique.

En fixant le positionnement du visiteur, Abraham confirme non seulement qu'en peinture tout est affaire de rapports mais que le visiteur d'images fait également partie du mécanisme lecteur.

Le visiteur est donc inclus dans le jeu des rapports. Cette démarche unique hisse malgré lui le peintre au niveau des plus grands, de ceux dont on ne peut faire aisément le tour. On aura donc tout avantage à se laisser guider, à suivre son chemin de vision côtier, à lui laisser l'initiative de déverrouiller nos regards en attente de mieux voir, de voir vraiment la stupéfiante beauté qui naît de ses rencontres avec les éléments. À chacun souhaitons bon voyage en peinture. Prêt pour le départ ? Vous entrez, sachez-le, dans un espace vivant. "

 

Claude MARGAT



Peintre, poète, essayiste, Claude Margat est né en 1945 à Rochefort sur mer. Imprégné de culture chinoise, proche de François Cheng et de la sinologue Yolaine Escande, deux missions Stendhal l'ont conduit en Chine où il a exposé et rencontré les calligraphes Qin Zhu Yi et Li Shou Ping

L'homme qui marchait avec moi

Editions La Différence-2014. (plus de 18 titres)

 

Les dates clés du parcours de Dominique Abraham

2016   BELLE-ILE : Musée de la Citadelle - “ Fenêtres sur mer ” 

2015   LARMOR-PLAGE : Médiathèque - “ Mer ”

2014   PERROS-GUIREC : Cap sur les Arts -12ème Festival Art Contemporain

2013   BELLE-ILE : Musée de la Citadelle - “ Eclats de Mer ” 

2012   PARIS : 71 avenue Marceau - “ Effets-Mer ”

2011   PERROS-GUIREC : Cap sur les Arts - 9ème Festival Art Contemporain

2011   BELLE-ILE : Musée de la Citadelle - “ Donnant ”

2011   PONT L’ABBE : Galerie Patricia Oranin - “ Effets-Mer ”

2010   PONT L’ABBE : Galerie Patricia Oranin

2009   PARIS : 71 avenue Marceau

2008   ROCHEFORT : La Corderie Royale - “ Les chemins de SEIN ”

2007   PERROS-GUIREC : Cap sur les Arts - 5ème Festival Art Contemporain

2007   PONT L’ABBE : Galerie Patricia Oranin - “ Les chemins de SEIN ”

2007   LE CROISIC : Galerie  le Tiangle Blanc

2006   BELLE-ILE : Musée de la Citadelle - “ Les chemins de SEIN ”

2004   ILE de SEIN : Abri du Marin - “ Les chemins de SEIN ”

2004   QUIMPER : les halles St François - “ Les chemins de SEIN ”

2003   PERROS-GUIREC : Cap sur les Arts - 1er Festival Art Contemporain

2003   COMBRIT : Fortin de Sainte-Marine

2003   LARMOR-PLAGE : Médiathèque

2003   PARIS : FIAP - “ l'eau de là ”

2002   BRIE-COMPTE-ROBERT - Biennale d’Art Actuel

2002   PARIS : Espace-Montorgueil - “ Rétrospective ”

2002   ROCHEFORT : La Corderie Royale - “ Mer-en-Belle-Ile ” 

2002   PARIS : Ministère des Finances BERCY - “ Mer-en-Belle-Ile ”

2002   LE CROISIC : Galerie Le Triangle Blanc - “ Mer-en-Belle-Ile ”

2002   PARIS : Festival - “ Café de la Marine ”

2001   PARIS : l'IMPRIMERIE -"Marée-Basse"

2001   AUDIERNE : Galerie la Ville d'Ys - “ peau d’eau ”

2001   PONT-SCORFF : Galerie ESTIENNE, Centre d'Art Contemporain

2000   BELLE-ILE-EN-MER : Musée de la Citadelle - “ Face au naufrage de l’Erika"

1999   PARIS : l'IMPRIMERIE -“ peau d’eau ”

1996   PARIS : l'IMPRIMERIE. avec Georges LE BAYON

1994   PARIS : OPUS café. avec G. LE BAYON, GIUFFRE, et A. SESSA - “ Lumières de Buenos Aires ”

1993   BUENOS AIRES : (Argentine) Museo de Telecomunicaciones - “ le Tango ”

1992   PARIS : M/S «Princess Elizabeth», avec  Georges LE BAYON -“ de Belle-Ile à Galway ”

1992   BELLE-ILE-EN-MER  : Musée de la Citadelle avec  G. LE BAYON - “ de Belle-Ile à Galway ”

1992   BREST : Semaine de la voile, Brest 92 - “ Ballade Irlandaise ”

1989   PARIS : Verrière d'ADVICE - “ mon Irlande ”

1987   VILLIERS LE BEL : M.J.C. - “ mon Irlande ”

1985   TREGUIER : Musée municipal - “ semaine Irlandaise ”

1982   PARIS : Verrière d'ADVICE - “ Ballyvaughan ”

1980   MACON : Musée des Ursulines - “ Donnant ”

1977   JOUY-EN-JOSAS : Hôtel Valbièvre - “ fausse Ile ”

1976   VETHEUIL : Galerie Annick BEAUCHAMPS - “ les ROCS de Guillevic ”

1976   NANTES : Galerie de l'Atelier Vertical

1976   BELLE-ILE-EN-MER : Galerie du village avec LE BAYON

1975   EVREUX : Musée Municipal avec MARION et Mel

1975   BELLE-ILE-EN-MER : Galerie du village

1974   HENNEBONT : M.J.C. avec Yves MARION

1974   BELLE-ILE-EN-MER : Galerie du village - “ Ecolographie ”  suite au naufrage de l’Amoco Cadiz  

1973   BELLE-ILE-EN-MER : Galerie du village  

1972   BELLE-ILE-EN-MER : Galerie du village 

1972   HENNEBONT : M.J.C. avec Gerges Le Bayon

1971   QUIMPER : Galerie Saluden

1971   NANTES : Galerie Michel Columb - “ Lithographies ”

1969   BELLE-ILE-EN-MER  : Galerie du Village ave Jacques BODEVIN

1969   FONTAINEBLEAU : Théâtre avec Félix LECLERC  - “ Guédel ”

1968   BELLE-ILE-EN-MER  : Galerie du village de borgrois  - “ les villages ”

1965   CARNAC : Les Salines, première exposition personnelle  - “ Ile de Houat ”

1967 - 1969 - PARIS : Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (DNP)

1966 - 1967 - PARIS : Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs

1963 - 1966 - QUIMPER : Beaux Arts  (CAFAS)

1946 - HENNEBONT : Naissance

 

Contact : 06 71 77 04 19

 

Facebook  youtube  instagram  pinterest